Comment se comporter en stage ?

Vous trouverez dans cet article toutes sortes de conseils banals. Je ne prétends pas donner de solution miracle pour devenir le stagiaire de l’année. Mais il est possible que vous y trouviez également quelques bonnes idées auxquelles vous n’auriez pas pensé spontanément.

Commençons par le commencement.

La première journée est souvent la plus difficile parce qu’on ne sait pas toujours où on met les pieds.

Gardez à l’esprit que vos employeurs ont aussi été stagiaires : ils savent qu’ils devront vous former. Il est possible que vous soyez le premier stagiaire de votre maître de stage et qu’il soit aussi stressé que vous (imaginez son état d’esprit en lisant cet article). Pas de panique, donc. Il est peu probable que vous vous retrouviez, dès la première journée, menottés à votre ordinateur pour établir une base de données complexe à partir du tout dernier logiciel – sorti la semaine dernière – sans aucun chiffre à l’appui…

Conservez cette adrénaline qui caractérise toute première journée mais ne vous créez pas un ulcère pour autant. Voici un petit article qui confirmera mes propos.

Mon premier conseil se réfère à l’article « Comment réussir un entretien pour un stage » : faites ce que vous avez dit. On vous a choisi pour votre expérience, votre maturité et autres qualités. Ne décevez pas. La publicité mensongère est généralement peu appréciée…

Travail

Ne vous contentez pas du minimum syndical, à savoir, ce qu’on vous a demandé. Bien sûr, il ne faut pas en faire trop non plus. Sans aller jusqu’à vous prosterner devant votre employeur, considérez toujours chaque nouvelle tâche comme une preuve de confiance.

Une initiative est souvent bien accueillie. Cela montre que vous prenez votre travail à cœur. Attention cependant à ne pas faire le travail d’un autre. Il m’est arrivé de corriger l’orthographe d’un manuscrit alors qu’on me demandait simplement d’en faire une quatrième de couverture. Une perte de temps puisqu’un correcteur professionnel s’en chargeait déjà… C’est ballot…

Être débrouillard. Ne posez des questions que si vous ne pouvez pas trouver la réponse par vous-même.

Dans le cas contraire, n’hésitez pas à demander une explication supplémentaire. Ce serait dommage de couler la boîte parce que vous n’avez pas osé demander où se trouvait le papier à en-tête… Quitte à introduire de temps à autre une question par un humble « je sais que tu me l’as déjà dit mais est-ce que tu peux me repréciser comment on… ? ». On ne vous le reprochera jamais.

Le droit à la pause : une amie m’a avoué un jour qu’elle demandait systématiquement la permission d’aller prendre un café… VOUS N’ÊTES PAS ENCHAINÉ À VOTRE BUREAU ! Vous avez le droit de faire une pause, de sortir allumer une cigarette – fumer tue –  et d’aller vous servir un petit café bien mérité après deux longues heures passées devant votre écran (le site lefigaro.fr parle de six heures de travail… peu réaliste à mon avis mais son « pause-café mode d’emploi » est très instructif).

Le droit à la pause concerne aussi les mails. Vous avez le droit de jeter un rapide coup d’œil à votre messagerie, surtout si vous attendez des notes ! Les réponses d’une page adressées à Yann, Manu ou Laurence pour choisir le bar de ce soir sont à prohiber.

Prolonger son stage. Tout se passe bien ? Vous êtes heureux ? Votre travail est intéressant ? Restez trois mois de plus ! Votre CV n’en sera que plus convaincant et vous ferez un heureux : votre employeur qui n’aura pas à former un autre stagiaire trop rapidement. Et n’attendez pas trop longtemps : la place risquerait d’être prise.

Dernière chose : évitez, dès le premier jour de demander quels sont les jours fériés ou si l’entreprise accorde le prochain pont… ça fait mauvais effet…

Comportement

Vêtements : ne vous acharnez pas à porter un tailleur et des talons (pour elle), une chemise bien rentrée dans le pantalon et des chaussures vernies (pour lui). Observez les habitudes vestimentaires de vos collègues et gardez votre naturel. En ce qui me concerne, le jeans-converses m’a toujours convenu.

Présence : On vous briefera sûrement sur les habitudes de l’équipe – heures d’arrivée et de départ, voire de déjeuner. Calez-vous sur ces horaires. Attention : vous n’êtes que stagiaire donc pas tenu de faire les mêmes heures que les autres. Mais d’une manière générale, ne vous contentez pas du strict minimum en termes d’horaires.

Ponctualité : je ne suis pas franchement ce qu’on peut appeler un modèle de ponctualité. Mais, je ne me suis jamais permis d’arriver en retard les premières semaines. Une fois la première impression assurée, on peut relâcher ses efforts. Je ne dis pas que vous pouvez, dès le deuxième mois, arriver régulièrement avec trois quart d’heure de retard, mains dans les poches, mâchant du chewing-gum et prétextant une attaque de frelons intempestive. Une règle d’or : quand on arrive plus tard, on part plus tard.

Le matin. Lors de mon premier stage, je devais, le matin, passer devant le bureau de la directrice éditoriale pour accéder au mien. Rude épreuve : j’ai mis deux mois à me décider à lui dire bonjour… j’avais peur de la déranger… Tous les matins, sans exception, signalez votre présence par un bonjour discret (évitez de provoquer une crise cardiaque, on vous le reprocherait) et enthousiaste (parce qu’il va sans dire que vous êtes heureux d’être là).

Attitude : Soyez souriant mais évitez de montrer à quel point vos dents sont blanches… ça agace. Il est très important de soigner son attitude autant dans le bureau que dans le reste de l’entreprise. À titre d’exemple, un petit sourire accompagné d’un hochement de tête quand on croise un collègue de nos employeurs… ça fait son petit effet. Peut-être l’entendrez-vous confier à votre chef « dis donc, il est vachement sympa ton stagiaire ». Et un point de gagné, un !

Relationnel

Généralement, le premier jour, on vous présente à une vingtaine de personnes. Ne rêvez pas. Vous ne retiendrez pas tous les noms.

Un petit conseil : quand on vous aura attribué une adresse de messagerie interne, demandez à l’un de vos employeurs celles des personnes qu’on vous aura présentées. Envoyez-leur un message, ainsi qu’aux stagiaires et aux membres de votre équipe (même si vous travaillez dans le même bureau), pour vous présenter, dire que votre adresse est active et les remercier pour leur accueil. Ça aussi, ça fait son petit effet !

Déjeuner. Une stagiaire m’a dit que sa chef lui reprochait de ne pas s’impliquer assez dans la vie de l’équipe, parce qu’elle déjeunait toujours avec les autres stagiaires de l’entreprise. Autant vous dire que je me suis dépêchée de proposer un petit tête-à-tête à la mienne. Consacrez un peu de temps aux personnes de votre équipe, notamment à l’heure du déjeuner. Même si ça vous coûte (vous ne saurez pas toujours quoi dire), une heure est vite passée, et dès demain vous pourrez reprendre vos petites habitudes…

J’en ai fini. Bon stage à tous, faites votre devoir et amusez-vous bien !

Alix.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>