Dans les coulisses du 20H

Lundi 25 avril j’ai eu la chance inouïe d’assister au JT de 20H de TF1. Un petit article s’imposait donc pour vous faire partager mon expérience. Seul bémol, je n’ai pas pu prendre toutes les photos que j’espérais (c’est top secret !), donc je vais faire de mon mieux pour vous retranscrire ce grand moment.

19h30 : J’arrive en bas de la tour TF1 (impressionnant !). Comme c’est lundi de Pâques, il n’y a pas grand monde mais je trépigne d’impatience !

19h40 : L’assistante de la rédac’chef  viens me chercher : direction les bureaux du JT. Et là c’est la grande découverte : un couloir avec en son centre, des bureaux en arc de cercle et des écrans télé partout ! Cette partie semble être le cœur du JT, à sa gauche le bureau de Laurence Ferrari (qu’elle partage avec sa prompteuse) et à sa droite la régie.

Dans la régie c’est le même décor : des écrans, des voyants, plein de personnes avec casques et micros… La tension est palpable. Je suis béate devant cette scène où tout se prépare pendant que derrière moi, derrière une grande baie vitrée, Laurence Ferrari est installée en plateau, prête à commencer son journal.

19h45 : Le générique de début est lancé. Mais qu’est-ce qui se passe ? Il n’est pas 20h ! « C’est normal, m’explique l’assistante, on fait toujours un essai avant 20h pour tout caler et être sûr que tout fonctionne ».

19h47 : Je sors de la régie pour continuer mon petit tour. Plus l’heure approche, plus les personnes se rapprochent du plateau, c’est une vraie fourmilière, même en jour férié ! Les minutes passent et la tension monte d’un cran quand une petite voix résonne à l’étage « JT dans 5 minutes ! » puis « JT dans 3 minutes ! ». Mais on ne risque pas de rater l’heure vu le nombre d’horloges se trouvant dans chaque pièce !

19h58 : Ca y est, je suis installée sur le plateau, et aux premières loges ! Derrière moi la régie et  à ma droite la maquilleuse et la coiffeuse assises dans un coin sombre, les yeux rivés sur un écran du JT.

Devant moi, le plateau : sur-éclairé, des spots partout, c’est vraiment impressionnant ! A ce moment-là, j’ai encore du mal à réaliser où je suis. Il y a deux caméras qui sont dans la ligne de mire de la présentatrice et d’autres qui sont sur sa gauche et des écrans sont positionnés un peu partout autour du plateau.

20h : Le générique de début est lancé (pour de bon cette fois-ci). Les sujets s’enchainent, chronométrés à la seconde. Entre chaque reportage, le temps est bien exploité : retouche maquillage sous l’œil du chef plateau qui informe la maquilleuse « Tu as 1mn 30 ! ».

Derrière moi, l’assistant fait des corrections sur les textes de lancement, et court sur le plateau donner la nouvelle version à l’animatrice. Pendant plus d’une demi-heure, il y aura sans cesse des allers retours.

Le chef plateau est aux aguets et annonce la fin de chaque reportage « 10 secondes ! » pendant que Laurence Ferrari visionne sur ses écrans les prochains reportages et pose des questions, interroge et interpelle ses équipes.

20h22 : Evelyne Dhéliat entre discrètement dans les coulisses. En 6 minutes elle a le temps de se faire une dernière retouche maquillage, d’aller et venir derrière les caméras, et de manquer  trébucher (et oui il fait très sombre et les fils jalonnent le sol !).

20h28 : La présentatrice météo entre sur le plateau et tapote sur le bureau au rythme du reportage sur « The Do » qui passe au même moment. Plus la fin approche, plus la tension tombe. Petit coup d’œil météo et c’est la fin. 

20h32 : Générique de fin. Je viens de regarder le JT non pas de mon canapé mais en direct des coulisses ! Le temps d’une petite séance photo et de quelques mots échangés avec la présentatrice du JT et je quitte le plateau.

20h34 : Laurence Ferrari et son équipe sont réunis, debouts à la sortie du plateau. C’est le débrief, qui se fait après chaque JT, des choses n’ont pas marchées, d’autres n’ont pas trop plu à l’équipe, mais il y a de grandes chances pour que le téléspectateur n’ait rien vu ! (enfin  c’est mon avis).

 

Voilà c’est terminé ! Ca n’aura duré qu’une heure, mais une heure magique où j’ai pu découvrir les dessous du 20h et assister au journal le plus regardé de France.

Un très grand merci aux équipes de TF1, et un merci tout particulier à Laurence Ferrari, qui a accepté de m’accueillir sur le plateau, et bien sûr à Jocelyne et Zahia sans qui cela n’aurait pas été possible !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>