Institut français, Helsinki

L’Institut français de Finlande

 

Après cette matinée pleine de surprise, notre groupe a repris la route, vers une nouvelle visite.
Pour rejoindre l’Institut français de Finlande, il faut traverser le centre-ville d’Helsinki vers l’Ouest et c’est tout près des quais, aux allures industrielles, que se dessine au loin le logo bleu de cette institution. Large escalier en fer, portes vitrées, grand hall, cette ancienne usine de câbles accueille les locaux de l’Institut français, avec sa médiathèque, ses salles de cours et ses lieux d’exposition.

 

Affiches et flyers occupent les tables à l’entrée de la médiathèque : on y lit brièvement les noms d’Auguste Rodin et Nikki de Saint-Phalle, deux expositions majeures à venir à Helsinki. L’Institut a un rôle primordial dans la diffusion et la communication de ces évènements, mais permet également d’organiser des manifestations culturelles dans ses propres locaux (expositions, projections, concerts etc.).

 

Un endroit captivant où la France est mise à l’honneur, sous toutes ses formes. C’est Essi Jäppinen, responsable de la médiathèque, qui nous reçoit : français parfait et doux sourire.

 

En quelques mots

 

Fondé dans les années 1960, l’Institut français était à l’origine localisé dans le centre ville. L’absence d’alliance française à Helsinki, confère à l’Institut un rôle majeur dans la diffusion de la culture française auprès du public finlandais. Au total 20 personnes y travaillent, salariés en interne et professeurs inclus. Il est surtout fréquenté par des expatriés, des enfants et des étudiants Erasmus. Cours de français, évènements culturels et médiathèque sont les trois grands pôles régissant les activités organisées par l’Institut. La fréquentation est pourtant relativement faible, en raison principalement de sa position géographique, nous explique Essi Jäppinen. C’est pourquoi, à long terme, l’Institut français a pour ambition de s’installer à nouveau au cœur du centre ville d’Helsinki.

 

Qu’y trouve-t-on ?

 

Romans, bandes-dessinées, livres d’art, livres pour enfants, magazines, mais aussi jeux vidéo, CD, livres audio et DVD occupent l’ensemble des étagères de la médiathèque. Et lorsqu’on demande à Essi Jäppinen quels films sont les plus empruntés, elle nous répond le sourire aux livres : « Intouchables », « La Famille Bélier » et « Le Havre » (ce dernier ayant été réalisé par un finno-franco-allemand…).

Principales activités

 

L’Institut français est avant tout un lieu permettant de diffuser la culture et la langue française auprès de l’ensemble de la population finlandaise. Comment ?
Tout d’abord grâce à des cours de français, pour tous les niveaux : cours intensifs, pour les particuliers, pour les entreprises, pour les jeunes publics… La médiathèque a mis en place une « culturethèque » : il s’agit d’une base de données numériques recensant l’ensemble des ouvrages présents au sein de l’Institut. Elle fonctionne par géolocalisation.

 

Bref, l’Institut français n’est pas seulement une vitrine de la culture française mais bel et bien un petit morceau de France en plein Helsinki, lieu de connaissance et d’enrichissement linguistique.

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>