Quand l’édition brûle de désir…

Une nouvelle tendance littéraire est née : la vague de l’érotisme submerge les librairies et emporte tous les lecteurs frigides sur son passage. Zoom sur un phénomène de mode qui bouscule les mentalités et les concepts éditoriaux !

Trilogie 50 shades

Ça chauffe dans l’édition ! La lecture n’a jamais aussi bien porté sa notion de plaisir. Le phénomène Fifty Shades of Grey a brutalement réveillé le désir des lecteurs. À bas les masques ! Le XXIème siècle ne rougit plus de ses fantasmes. Il est loin le temps où l’on pénétrait à pas feutrés dans le rayon de littérature érotique pour demander à mi-voix le petit dernier de Françoise Rey.

Désormais, les librairies exhibent leurs livres de Kamasutra, coffrets avec menottes et divers sextoys sur podium. La Fnac, Virgin et Cultura y ont même consacré un espace dès l’entrée de leur magasin à l’occasion de la Saint-Valentin ! Du 6 au 17 février 2013, l’opération « L’érotisme se dévoile à la Fnac ! » était annoncée par une vidéo sulfureuse qui a atteint plus de 16 800 vues. (Pour ceux qui ont manqué le teaser, découvrez-le ici : http://www.fnac.com/L-erotisme-se-devoile-a-la-Fnac/cp19750/w-4) Inutile de détourner les yeux, si vous ne vous dirigez pas vers l’érotisme, c’est lui qui viendra à vous !

série crossfire

Face à cette demande brûlante, les maisons d’édition se jettent dans la flamme. Emboîtant le pas à J-C Lattès, J’ai Lu sort sa propre série érotique en novembre 2012 avec Crossfire (blog officiel : http://trilogiecrossfire.wordpress.com/) de Sylvia Day dont le premier titre, Dévoile-moi, déchaîne les passions. À l’instar des aventures d’Anastasia Steele et de Christian Grey, la publication de Crossfire découle du succès d’une fanfiction postée sur le net. Outre-Atlantique, les internautes ont clairement fait comprendre aux éditeurs que les romances platoniques ne leur suffisaient plus, d’où le surnom condescendant « mommy porn » affublé aux nouvelles œuvres érotiques du genre.80 notes de jaune

C’est ensuite au tour des éditions Milady de faire du rentre-dedans en librairie avec ses 80 notes de jaune. Vendu à plus d’un million d’exemplaires au Royaume-Uni, ce livre aux nouvelles teintes érotiques met en scène une relation sado-masochiste sur un air de musique classique.

Décidément, l’érotisme nous en fait voir de toutes les couleurs ! À quand 150 lueurs de rose ? Les surenchères sont ouvertes, tous les coups sont permis, alors si vous avez dans vos fonds de tiroirs un manuscrit osé, n’attendez pas de le faire publier ! L’édition n’en est qu’à ses préliminaires, mais qui sait combien de temps durera la tendance de l’érotisme… Quand ils auront tout testé, les lecteurs se passionneront peut-être de nouveau pour le jardinage et les moelleux au chocolat !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>