Salon de la bande dessinée: quelques trucs à savoir et à faire à Angoulême.

Du jeudi 31 janvier au dimanche 03 février la ville d’Angoulême accueille le 40e Salon de la bande dessinée où des milliers de visiteurs sont attendus. Mais qu’y a-t-il d’autre que la BD dans la capitale de la BD ? Voici quelques trucs à savoir et éventuellement à faire pendant votre séjour à Angoulême.

Logez chez l’habitant.
La ville d’Angoulême n’étant pas LE lieu touristique pas excellence il peut s’avérer difficile de trouver une chambre d’hôtel de libre pendant le Salon. C’est pourquoi les habitants se mobilisent spécialement pour l’évènement et proposent des formules « bed and breakfast » peu coûteuses et qui permettent de passer un séjour convivial.
Goûtez le Pineau des Charentes.
Bien entendu vous ne pouvez pas aller à Angoulême sans goûter à la spécialité régionale qu’est le Pineau des Charentes. Issu du mélange de moûts de raisin et de l’eau de vie du Cognac jeune, le Pineau des Charentes est le fruit d’une tradition et d’un savoir-faire régional. Il se boit très frais, de préférence à l’apéro !
Relachez la pression au Pub Kennedy.
Après avoir déambulé de stand en stand pendant toute une journée vous avez bien mérité une petite bière (ou un Pineau après tout) au très fréquenté Pub Kennedy où tous les amateurs de musique rock se donnent rendez-vous. Notez bien que ce repère est connu pour ses concerts et qu’un groupe surprise s’y produira le 31 janvier à partir de 22h.
Consommez local.
La bande-dessinée pour l’esprit et le marché pour la santé ! Quoi de mieux pour un dimanche matin que de faire le plein de produits frais et rencontrer de vrais Angoumoisins. Pour cela vous pouvez vous rendre à différents marchés tels que celui des Halles Centrales (dimanche de 7 à 13 heures) ou celui de la Place Victor Hugo (dimanche de 7 à 13 heures).
Cassez la croûte chez Le Minage.
Si vous avez un gros creux mais un petit budget vous trouverez certainement votre bonheur chez Le Minage. Tous les midis, on y mange une cuisine familiale, traditionnelle et originale concoctée par une Belge super-douée. Rendez-vous sur la place du Minage, le midi uniquement (6,90€ le plat, 2,20€ le dessert et 11€ la formule complète).
Visitez le Musée d’Angoulême.
Avouez-le, vous en avez un peu marre de la BD ! Pas de souci, allez faire un tour au musée d’Angoulême et vous pourrez profiter de l’exposition « Les Trois Ogives, Hommage à Fritz lang » de Didier Serplet, qui s’est donné pour mission d’inventorier les miettes du patrimoine oublié : plaques d’égouts, gratte-pieds et soupiraux.
Buvez un petit coup au Pub Gabariers.
Vous êtes plutôt blues ? Le Pub Gabariers qui se trouve à Saint-Simeux propose un concert du groupe  Zombie Lovers à partir de 22h le samedi 02 février. Ce bar qui se trouve au bord de la Charente reproduit un peu l’esprit guinguette et offre (plutôt au printemps ou en été) un belle terrasse où les habitués aiment venir flâner.
Allez faire un tour à La FRAC.
À l’occasion de leurs 30 ans, l’ensemble des Fonds Régional d’Art Contemporain élabore un projet commun autour de leurs collections. Pour ce projet, chaque FRAC a donné carte blanche à un créateur qui choisit des œuvres parmi sa collection et invente un dispositif original pour les présenter. Heidi Wood est l’artiste invitée par le FRAC Poitou-Charentes.
Faites-vous un cinéma d’auteur.
Si vous êtes plutôt du style à vouloir vous la couler douce après une journée harassante au Salon vous pouvez aussi choisir de délaisser les bars un peu trop bruyants pour Le Cinéma dans la Cité qui propose deux projections de qualité, à savoir Rendez-vous à Kiruna d’Anna Novion et Blancanieves de Pablo Berger (Prix spécial du jury San Sebastian 2012).
Pour plus d’informations vous pouvez aussi visiter le site de l’Office du tourisme.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>