Séjour d’études des M2 à Vienne et Bratislava

Après le Portugal, la Finlande, l‘Allemagne et l’Italie, le master IEC a posé ses valises dans deux nouveaux pays : l’Autriche et la Slovaquie. Comme chaque année, ce voyage a été le fruit d’un projet tutoré mené par 5 étudiant(e)s de M2. Le voyage, encadré par 4 enseignants référents, Luciana Radut-Gaghi, Joanna Nowicki, Laetitia Brancovan et Xavier Galmiche, s’est déroulé durant 5 jours, du 14 au 18 mai et a conduit les 27 étudiants IECiens vers une Vienne et une Bratislava riches en histoire.

Les étudiants qui ont pris part à ce voyage sont tous apprentis ou stagiaires dans les domaines de l’édition et/ou de la communication. Ainsi, les visites qu’ils ont réalisées leur ont permis de s’ouvrir à des problématiques liées à ces secteurs mais aussi, grâce à leurs expériences, de comparer le marché français et son fonctionnement, avec les marchés viennois et slovaque du livre et de la communication.

Cette semaine, partagée entre l’Autriche et la Slovaquie, s’est très bien déroulée. Les étudiants IECiens ont fait de nombreuses visites professionnelles : la maison d’édition Zsolnay, la librairie Babette’s, des services de communication de la Mairie de Vienne, l’université Comenius de Bratislava, le Centre d’information littéraire slovaque. D’autres visites ont été plus culturelles, avec les visites du château de Schönbrunn, le château de Bratislava et l’Opéra de Vienne. Les étudiants ont également profité d’un aperçu de la vie locale en se baladant dans les deux villes et en découvrant des spécialités culinaires !

33577252_1688143897973172_6358282779137933312_o

Le master IEC devant l’auberge Westend City Hostel de Vienne.

 
Après un vol Paris-Vienne au matin du 14 mai, les étudiants sont arrivés sous un ciel bleu et ont pris la navette CAT pour se rendre à l’auberge. Une fois les clés distribuées, ils ont déjeuné au restaurant Hofbräu Zum Rathaus puis se sont rendus à la mairie, le Rathaus, afin de rencontrer Elizabeth Hirt, qui travaille au service de la communication. Elle nous a présenté ses missions, qui sont essentiellement tournées vers la communication internationale, la traduction, les relations publiques et les réseaux sociaux. Le master IEC devant l’auberge Westend City Hostel de Vienne

Photo 2

Elizabeth Hirt, du service de la communication de la mairie, a présenté aux étudiants ses missions.

Le lendemain, le M2 ont pu visiter le célèbre château de Schönbrunn, sous un temps pluvieux. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996, ce château fut la demeure de l’empereur François-Joseph 1er d’Autriche et de son épouse Elizabeth dite Sissi. Accompagnés d’une guide, les étudiants ont suivi les traces des Habsbourg pendant une heure et demie, dans un décor de rêve : peintures, dorures au mur et au plafond… La Salle de Bal a été l’apogée de cette visite, avec sa décoration riche en ornements, encore utilisée aujourd’hui pour des réceptions et des concerts.

33768988_10216141333543108_1651277490653495296_n

Le Château de Schönbrunn a accueilli les étudiants pendant une matinée.

L’après-midi, étudiants et enseignants se sont rendus à l’Opéra d’Etat de Vienne, l’un des plus prestigieux opéras du monde. Pour la saison 2017/2018, l’Opéra propose un répertoire de près de 50 opéras et 16 ballets, avec des représentations presque chaque soir. La guide, Laura de Sousa, a fait visiter au groupe l’auditorium, décoré aux couleurs de la maison impériale : rouge, ivoire et or. Devant chaque siège, des tablettes disposées permettent aux spectateurs de lire des sous-titres en 6 langues durant les représentations. L’Opéra se transforme également en salle de bal pour le célèbre Bal des Débutantes : les jeunes femmes doivent apparaître en robe blanche et les jeunes hommes doivent porter la célèbre queue de pie afin de danser la traditionnelle valse viennoise.

33436553_1688142974639931_8714999345260265472_o

Photo de groupe à l’Opéra, avec une guide adorable !

A 20h, les étudiants se sont rendus à la Philharmonie de Vienne, Haus des Wiener Musikvereins, considérée comme l’une des plus belles salles de concert du monde, afin d’assister à un concert de Cantates de Bach interprétées par l’ensemble des English Baroque Soloists et le Monterverdi Choir sous la direction du chef John Eliot Gardiner. Quelques petits groupes se sont par la suite rendus sur le parvis de l’Opéra afin d’assister à la fin de la projection nocturne de Samson et Dalila, composé par Camille Saint-Saëns.

 

Le mercredi était la journée réservée à la Slovaquie : toute la promotion, accompagnée de trois enseignants, s’est rendue à l’université de Comenius à Bratislava afin d’échanger avec professeurs et étudiants. Le groupe a été reçu par le professeur Katarina Bednarova, du département d’études romanes.  Les responsables du Master, Joanna Nowicki et Luciana Radut-Gaghi, ont présenté la formation à l’Université. Par la suite, les étudiants ont parlé de leurs différents projets tutorés. Un temps d’échange a eu lieu par la suite entre les enseignants de Bratislava et les étudiants du Master IEC.

33524982_1688141684640060_1629615599757819904_o

Luciana Radut-Gaghi et Joanna Nowicki ont présenté le Master IEC à l’université de Bratislava.

L’après-midi a été consacrée à une rencontre au Centre d’information littéraire deBratislava entre différents acteurs du monde éditorial : Albert Marenčin, editeur ; Miroslava Vallová, directrice du Centre d’information littéraire de Bratislava ; Mária Ferenčuhová, poétesse ; et Dávid Koronczi, graphiste. Les intervenants ont révélé la difficulté de valoriser les auteurs slovaques dans le monde, et plus particulièrement en France. La ville de Bratislava sera d’ailleurs à l’honneur à Livre Paris 2019, ce qui sera l‘occasion pour le Master IEC de rencontrer de nouveaux acteurs du monde du livre slovaque. Les M2 sont par la suite rentrés à Vienne, après une journée riche en rencontres et en échanges.

DdUddefXkAAPxL9

Rencontres variées au Centre d’information Littéraire de Bratislava.

La matinée du jeudi, les 27 étudiants accompagnés de Laetitia Brancovan se sont rendus chez Babette’s, une librairie un peu particulière : cette dernière, spécialisée dans les livres de cuisine, vend des livres sur les gastronomies du monde entier et des flacons d’épices diverses. Matias Valence, spécialisé dans le conseil et la vente, a présenté en quelques mots la librairie et son histoire et a proposé une dégustation d’épices. La marque Babette’s possède deux librairies à Vienne et un atelier d’épices. Dans la plus grande librairie, il est possible de prendre des cours de cuisine afin d’utiliser au mieux les diverses épices, et l’on peut également déjeuner dans la librairie et goûter à des mélanges harmonieux de condiments dans des plats typiquement viennois. Cette visite a beaucoup plu aux étudiants.

32764663_1680994738688088_2070966336015564800_n

Une librairie pas comme les autres…

Le jeudi après-midi, les futurs professionnels du livre se sont rendus à la maison d’édition Paul Zolnay Verlag pour une rencontre organisée avec Bettina Woergoetter, éditrice. Fondée en 1924 par Paul Zsolnay, cette maison d’édition spécialisée dans la fiction a publié son premier livre sur l’Opéra de Verdi, de l’auteur Franck Thiess, ouvrage qui a été un véritable succès lors de sa parution. Après quelques difficultés financières dans les années 60, la maison d’édition a réussi à garder une certaine continuité dans ses publications et ses contrats d’édition. L’objectif de Bettina Woergoetter est de publier les meilleurs œuvres possibles (romans hongrois, bulgares, roumains et parfois même français) pour la maison d’édition et de créer une cohésion auteur/éditeur. La journée s’est achevée par des photos de groupe devant le Belvédère de Vienne afin d’immortaliser les étudiants dans la merveilleuse ville viennoise.

DdZiWEtXUAAxvN_

Attentifs, les étudiants du Master écoutent l’histoire de la maison d’édition Zsolnay.

Puis c’est LA photo de groupe tant attendue ! Souriez !

Photo 1

Le vendredi était une journée libre pour une partie des M2. Les autres, accompagnés par Xavier Galmiche, ont choisi de retourner à Bratislava, afin de visiter le Bratislavskýhrad, le Château de Bratislava, construit sur une colline dominant le Danube au Xe siècle. Après une visite de la ville, la quinzaine d’étudiants a eu quartier libre avant le retour à Vienne pour le grand départ à l’aéroport. De leur côté, les étudiants restés à Vienne ont pu profiter encore un peu de la capitale autrichienne. Au programme : visite de la Bibliothèque Nationale de Vienne, de la maison de Mozart, du Belvédère et encore plein d’autres découvertes avant leur retour en France.

Screenshot_20180528-231645

La Bibliothèque Nationale de Vienne.

bratislava-1828485_960_720

Le château de Bratislava.

Une partie des étudiants est donc rentrée en le vendredi soir en France après cette semaine viennoise dépaysante, malgré un temps mitigé, accompagnée de Luciana Radut-Gaghi. Ils ont été suivis le dimanche par la seconde moitié des étudiants ayant choisi de prolonger leur séjour à Vienne pour le week-end.

L’organisation du séjour d’études a fait l’objet d’un projet tutoré mené par Clara Bantos-Arnaud, Justine Lepinette, Aurore Pelliet, Sandrine Rigaudin et Laura Stauffer. Elles se sont occupées de l’organisation des visites, de la création de supports de communication, des contacts sur place et de la communication sur les réseaux sociaux en amont, pendant et après le voyage.

DdbOrwwUQAAvMMZ

L’équipe organisatrice a toujours le sourire !

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>