Bouffée d’AIR littéraire aux Subsistances

Les Assises Internationales du Roman reviennent pour la cinquième édition sous l’immense verrière des Subsistances, à Lyon. Du 23 au 29 mai, de nombreux écrivains viennent du monde entier pour débattre autour de différentes thématiques.


Une nouvelle forme de manifestation littéraire

Ni salon du livre, ni colloque, les Assises Internationales du Roman innovent la scène littéraire avec une nouvelle forme de manifestation. Un événement conçu et organisé par la Villa Gillet et Le Monde des livres.

Pendant toute une semaine, une foultitude d’écrivains, comédiens, journalistes, metteurs en scène, musiciens – et même des astronautes ! – participent à des tables rondes et « apéros littéraires » dont le thème cette année est : « Le roman : tout dire ? ».

Aux Subsistances, surtout – où siègent les Beaux-Arts de Lyon – mais aussi dans les bibliothèques municipales, les librairies, les écoles et universités de la région Rhône-Alpes, de grands écrivains se sont donnés rendez-vous pour dégager des problématiques d’écriture et s’interroger sur les manières dont la littérature représente le monde. Une vingtaine de pays est représentée pendant cette semaine d’échanges et de lectures placée sous le signe de la diversité des voix et des langues.

Au programme

L’Islande était à l’honneur pour la soirée d’inauguration avec, notamment, Jon Gnarr, maire de Reykjavik et anciennement comédien.

L'auteur Olivier Adam

Mardi, Olivier Adam, connu entre autres pour son livre Je vais bien ne t’en fais pas, est intervenu sur le thème partir, une manière selon lui de « se sauver, se réinventer ».

Alberto Manguel se prêtera vendredi à une expérience plus originale… avec « Petite conversation avec un revenant » pendant laquelle l’auteur canado-argentin sera confronté aux archives de l’INA.

La série TV américaine, omniprésente dans nos sociétés depuis des décennies, sera le thème de toute une après-midi, samedi, avec Richard Russo et les scénaristes de The Wire et The Empire Falls

Les très célèbres Tahar Ben Jelloun et Alain Mabanckou participeront dimanche à une table ronde sur le thème de la migration. Le poète et romancier américain Percival Everett poursuivra la soirée en s’intéressant à la question de l’isolement et de l’enfermement avec les astronautes Claudie et Jean-Pierre Haigneré.

Le comédien Denis Podalydes

Après une lecture de la dernière traduction de Tom Sawyer en 2009, Denis Podalydès revient cette année avec les lettres de Debussy et les lettres de Proust pour clôturer les assises. Voir la vidéo ici.

Des émissions de France Inter sont enregistrées aux Assises, telles que L’humeur vagabonde de Kathleen Evin ou le 5/7 boulevard de Philippe Collin.

Cette année encore, les Assises Internationales du Roman nous offrent une programmation riche d’une multiplicité de sujets. Migration, mondialisation, catastrophe etc., autant de thèmes qui alimentent la littérature d’aujourd’hui et qui donnent matière à réfléchir.

Capitale de la gastronomie mais pas seulement, Lyon s’intéresse aussi à la nourriture intellectuelle ! Une aventure à ne pas manquer.

Pour voir la programmation complète, cliquez ici.

Pour plus de photos, cliquez ici.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>