Publicité MENNEN : le buzz du « Surfing telling »

Pour la promotion de leur nouveau « stick déodorant 24h », la marque Mennen a fait appel à l’agence H et a créé le buzz grâce à un nouveau genre de publicité digitale le « surfing telling ».

Publicité Mennen

Cliquez sur la photo pour accéder à la vidéo

Qu’est-ce que le surfing telling ?

Il s’agit de mettre en place un scénario puis de le développer via plusieurs fenêtres qui vont apparaître et se superposer successivement sur votre navigateur internet. Celles-ci vont s’ouvrir automatiquement ou manuellement et ces transitions se feront sur différents sites partenaires du site principal. Ainsi, le scénario se déroule à travers ces fenêtres qui agissent comme des « pop up » mais qui au final crée un spot publicitaire interactif.

Mennen a tenté l’expérience pour son stick déodorant.

Publicité Mennen

La publicité début sur Daylimotion, l’internaute se retrouve sur le tournage de la publicité Mennen. Le stick est volé puis l’internaute est amené à cliquer afin d’avoir la suite du « film ». De là, une armada de « pop up » s’ouvre sur l’ordinateur. Une course-poursuite se lance à travers les sites d’Eurosport, un blog japonais, le site de Pizza Hut, RMC, TF1 News, Micromania, Facebook et terminer son parcours à nouveau sur Dalymotion. L’habillage de ces sites partenaires ont été conçus pour l’occasion. La fin de la publicité nous amène à l’égérie de Mennen, Sébastien Loeb qui retrouve enfin son stick. Un clip qui peut faire penser aux films d’action américains avec des cascades et une musique entraînantes qui attire et entraîne l’internaute au coeur de l’action.

Un moyen de communication efficace ?

La marque Mennen a bien compris qu’il ne s’agissait plus uniquement d’innover dans leurs produits mais également dans leurs moyens de diffusion. En effet, « Les consommateurs veulent vivre de nouvelles expériences, découvrir des choses qu’ils n’ont jamais vu avant », explique Olivier Tewfik, planeur stratégique de l’agence H qui a signé ce projet.

Cette publicité étonne, marque les esprits, interpelle l’internaute, cependant, va t-il retenir le produit à « acheter » ? « Je pense, nous avons de très bon retour sur cette vidéo. Et puis, sur une expérience globale qui dure 4 à 5 minutes, le produit est présent dans 85% des plans», souligne Romain Amblard, directeur commercial digital de l’agence H. Impossible donc de confondre ou de l’oublier.

Mais ce n’est pas la première marque à exploiter ce genre de publicité digitale. Un spot viral avait été conçu par Intel afin de vanter la puissance de son multitâches Intel Core 5. De même, l’an dernier, d’autres campagnes avaient fait sensation en « cassant les limites » du cadre d’une simple vidéo en faisant « sortir » l’action de player Youtube et la faire se poursuivre sur d’autres fenêtres. Ce fut le cas de la campagne de promotion du film The Expendables.  Autre atout du Net exploité par les campagnes, celui de l’interactivité avec les internautes. Ainsi la campagne Tipp-ex été distinguée par de nombreux prix pour sa campagne «A hunter shoots a bear» lancée en septembre, et qui permettait aux internautes de donner le sens qu’il souhaitait à l’histoire. Quant à Magnum, la marque a poussé le concept jusqu’à créer un jeu sur un site dédié http://pleasurehunt.mymagnum.com/, l’internaute étant invité à récolter le maximum de glaces en promenant un personnage féminin dans différents univers tels que Samsung, Youtube…

Le surfing Telling pourrait donc devenir un outil de campagne digitale de plus en plus prisé.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>