Le temps des vacances

DSC00121Après avoir trimé pendant plus d’une année scolaire, il est temps de songer aux vacances ! Mais voilà, à quelques semaines du repos tant attendu, vous n’avez rien prévu…De plus, vos dernières folies ne vous permettent pas d’envisager le voyage au Chili dont vous rêviez. Voilà quelques pistes originales pour partir en vacances sans vous ruiner !

L’échange d’appartement

Troquez votre petit studio parisien contre un appartement à New York ou à Florence ! Cette formule d’échange de logement est de plus en plus répandue et permet de s’évader à moindre coûts, puisqu’on ne paie que le transport. Elle consiste à prêter, temporairement, son appartement à un particulier. Vice versa, votre contact vous laissera les clés de son logement. Par souci de sécurité, nous vous conseillons de passer par une connaissance, ou bien par un site sécurisé (Homelink.fr, Echange-vacances.com, HomeforHome.com), même si ces derniers vous demandent généralement des frais d’adhésion. Si vous vivez au sein de la capitale de l’Hexagone, l’un des lieux les plus touristiques du monde, vous pourrez faire la fine bouche et opter pour une destination de rêve. A noter : l’échange d’appartement est possible pour les locataires, mais mieux vaut en informer son propriétaire !

Les + : formule quasiment gratuite, avec la possibilité de faire garder son chat et arroser ses plantes par le locataire, de vivre comme un habitant du lieu visité. Une grande place laissée à l’imprévu puisque l’on choisit sa destination au gré des propositions.

Les – On ne sait jamais où l’on va atterrir : mieux vaut demander des photos et se référer aux avis. Par ailleurs, il n’est pas toujours très rassurant de laisser son ‘chez-soi’ entre les mains d’inconnus…

Le Couchsurfing

Derrière ce nom barbare se cache en réalité un nouveau mode de vie, adopté par des nombreux jeunes désireux de voyager autrement. Basé sur un principe d’hospitalité, le couchsurfing propose d’héberger ou d’être accueilli par des personnes de tous pays. L’hébergeur demande parfois quelques services (par exemple, de travailler dans son  exploitation agricole). Cette formule a l’avantage de, non seulement, découvrir un pays, mais aussi de se familiariser avec des locaux, de faire de vraies expériences de rencontres et ainsi, d’appréhender toute la richesse d’une culture. Evidemment, un minimum de politesse et de respect des lieux sont attendus : n’hésitez pas à proposer de l’aide à votre hôte, ou à participer aux achats (courses, etc.). Il ne faut évidemment pas espérer le confort d’une chambre d’hôtes ! La plupart du temps, le principe est de rester 2 ou 3 jours dans une ville, pour ensuite repartir à la découverte d’une autre région. Bref, c’est la formule idéale pour voyager à travers l’Europe, sans avoir à débourser le moindre centime ! Et si le principe vous effraie, pourquoi ne pas tenter le couchsurfing avec un ami ? Si vous êtes tentés par l’aventure, inscrivez-vous sur le site de référence, www.couchsurfing.org.

Les + : Le couchsurfing promet des expériences enrichissantes tout en respectant un budget d’étudiant.

Les - : Cela demandera de renoncer à son intimité et au confort d’une chambre d’hôtel. Comme pour l’échange d’appartement, on ne peut être sûrs de bien tomber, même si l’on peut se référer à la description de l’hôte pour être rassuré.

Le billet Pass InterRail

Si vous avez la bougeotte, optez pour un billet Pass InterRail ! Le concept ? Pouvoir voyager en illimité à travers l’Europe en train, pendant un nombre donné de jours. Ainsi, plusieurs types de billets sont proposés pour les moins de 25 ans : du billet 5 jours sur 10 jours à 180 € (c’est-à-dire que vous pourrez voyager 5 jours au total, sur une période s’étalant sur 10 jours) jusqu’au billet 1 mois en continu à 435 € (vous voyagez quand vous voulez pendant un mois). Un tarif, certes pas anodin, mais très économique lorsque vous désirez faire le tour de l’Europe. Le pass InterRail se révèle le parfait allié du couchsurfing ! Pourquoi ne pas le conjuguer également avec un hébergement en auberges de jeunesse ? Sachez enfin qu’il existe des One country pass, plus accessibles, si vous souhaitez découvrir une destination en particulier.

http://francais.interrail.eu/enfr/

Les + : Une mobilité facilitée, l’opportunité de voyager dans toute l’Europe plutôt que de se limiter à un seul pays.

Les - : Il est nécessaire de réserver sa place lorsqu’on se déplace en TGV. Entre la réservation du logement et les voyages en train, il faut faire preuve d’une grande capacité d’organisation. Enfin, le Pass InterRail ne fonctionne malheureusement pas dans le pays où l’on vit.

Le Système D : rendez-visite à votre famille et vos amis 

Vous souvenez-vous de Georgette, votre grande tante aux méthodes d’éducation douteuses, mais qui possède néanmoins une magnifique villa au bord de la mer ? Il est temps de renouer ! Profitez de votre cercle familial pour voyager : ce sera l’occasion de tisser des contacts ou de revoir les êtres qui vous sont chers. De la ferme bourguignonne de papi à l’appartement new-yorkais de votre oncle éloigné, tous seront certainement ravis de vous accueillir.

Et cet ami, qui passe son temps à publier sur Facebook les photos de ses folles soirées à Barcelone ? Ni une, ni deux, prenez le prochain vol Easyjet pour lui passer le bonjour ! Il sera, lui aussi, heureux de vous retrouver.

Et pour aller plus loin…

Il existe de nombreux autres moyens de voyager « pas cher », comme le covoiturage ou les vols low cost. Si votre budget vous le permet, vous pourrez accéder à un standing supérieur grâce aux sites Booking (la réservation de chambre d’hôtels ou d’appartements privés, avec la possibilité de comparé les avis de voyageurs) ou vovage-prive.com, qui propose de très belles destinations de dernière minute, dans de prestigieux hôtels. Enfin, n’hésitez pas à comparer les prix des vols et réservations pour obtenir l’offre la plus avantageuse !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>