Voyage en Roumanie : le blog

À l’occasion du voyage d’études en Roumanie de la promotion 2010/2012 du Master 2, un blog a été lancé afin de proposer un lieu d’informations et  d’échanges entre les organisateurs du séjour et les participants. Retrouvez l’article ci-dessous et bien d’autres encore sur

http://roumaniemasteriec2012.blogspot.com/.

Le Château de Peleș

Le Château de Peleș est situé à 150 km au nord de Bucarest dans la région du Valachie surnommée également « La Perle des Carpates ». Commandée par celui qui deviendra le roi Charles 1er de Roumanie, la construction du Château de Peleș débute en 1873 et durera 10 ans. Le travail de décoration intérieure et d’ornementation extérieure se poursuit jusqu’en 1914. Il est aujourd’hui monument national de Roumanie.

Un peu d’histoire

Château de Peles - Blog Expat

Le prince Charles de Hohenzollern – Sigmaringen, futur Charles 1er, roi de Roumanie, commande, en 1873, à l’architecte allemand Wilhelm Doderer, une résidence d’été pour la famille royale, le Château de Peleș. À la mort de Charles 1er, en 1914, les funérailles se dérouleront entre ses murs. Michel 1er en fera sa résidence jusqu’en 1947, au moment de son abdication.

Le château est alors destiné au tourisme et le reste du site de Peleș accueille les personnalités culturelles roumaines pour leur offrir un lieu de création et de détente.

A la fin de la période communiste, Nicolae Ceaușescu, déclare le site, secteur d’intérêt pour le protocole d’Etat. Le site de Peleș est alors entièrement fermé au public. Ce n’est qu’après la révolution roumaine de 1989 que le château redevient un lieu touristique.

Aujourd’hui, la propriété du château est revenue à l’ex-souverain de Roumanie, Michel 1er mais reste néanmoins ouvert au public en tant que musée.

L’originalité du Château de Peleș

Construit à côté d’une centrale hydraulique, le château fut le premier d’Europe à disposer de l’électricité, l’eau courante et le chauffage centrale.

L’autre originalité de ce château est due à l’amour du roi et de la reine pour les arts. Passionnés et férus des autres cultures, ils choisirent de décorer les 160 pièces du château en s’inspirant de styles venant des quatre coins du globe : architecture d’inspiration Renaissance allemande, éléments de décoration et mobiliers de style Baroque, Renaissance italienne, Rococo ou encore Hispano-mauresque. Collectionneur reconnu, le roi a regroupé près de 2000 tableaux en faisant l’une des collections les plus importantes d’Europe.

La salle d'armes - Sabatique Blogspirit

Le fumoir - Sabatique Blogspirit

La salle d’armes du château témoigne également de cette « collectionnite aigue » avec une riche collection d’armes et d’armures dont une épée de bourreau du XVIème siècle utilisée pour décapiter les nobles ainsi qu’une épée orientale utilisée par les samouraïs pour se faire seppuku.

Le château a également une salle de théâtre qui a la particularité d’avoir accueillie la première projection cinématographique de Roumanie, en 1906.

Nous visiterons le Château de Peleș le mercredi 11 avril, matin lors de notre périple dans les Carpates pour rejoindre Iasi. Là vous pourrez découvrir toutes les originalités de ce château et profitez de l’environnement superbe du site de Peleș.

Site Internet : http://peles.ro/

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>