Le Geek est free, il a tout compris.

Nous vivons au rythme des journées de la femme, de l’enfance, des mères, des pères et bien je vous propose de découvrir  en ce mardi 25 mai Geekement saint (et vous comprendrez pourquoi): le Geek Pride Day ! La fierté Geek a de quoi rayonner aujourd’hui puisqu’elle peut sortir de sa chambre pour revendiquer ses droits et ses devoirs, savamment notifiés dans un manifeste Geek.

 

Geek, c’est un mode de vie, une institution : la preuve…

Droits
– Le droit d’être encore plus geek
– Le droit de rester chez soi
– Le droit de ne pas aimer le football, et le sport en général
– Le droit de voir d’autres geek
– Le droit d’avoir peu d’amis (voire pas du tout)
– Le droit d’avoir autant d’amis geek que l’on veut
– Le droit de ne pas être à la mode
– Le droit d’être en surpoids et d’être myope …

Devoirs
– Etre un geek, quoi qu’il arrive
– Essayer d’être plus geek que les autres
– Toujours donner son opinion quand on participe à une discussion geek
– Protéger et sauvegarder tout matériel de geek
– Faire tout son possible pour mettre en valeur ses objets geek, tel un « musée geek » …

Cette date ne tombe pas un 25 mai par hasard. En effet vous savez surement que c’est le 25 mai 1977 que fut projeté, pour la première fois, le film Star Wars : a New Hope, mais c’est également le jour de la journée de la Serviette, ou Towel Day, durant lequel les fans du Guide du voyageur galactique rendent hommage à son auteur, Adam Douglas, décédé en 2001.

Bien sur, vous vous souvenez de ce légendaire Glorious 25th of May issu des annales du Disque-Monde de Terry Pratchett… Ah, et le 25 mai, c’est aussi la Journée mondiale des Jedi.

Créée en 2006 en Espagne, cette célébration s’étend en Europe et compte bien révéler au monde la culture Geek à grand coup de sabre-laser…