MyMajorCompany se lance dans l’édition participative.

MyMajorCompany est surtout connu pour être un label participatif musical avec l’énorme succès du chanteur Grégoire avec son Toi +Moi, que l’on ne présente plus ou bien encore récemment avec l’auteur-interprète Joyce Jonathan. Aujourd’hui, la société s’attaque à l’édition et crée en collaboration avec la maison d’édition XO (éditeur de Christian Jacq, Guillaume Musso…) : MyMajorCompany Books.

MyMajorCompany : la société

La société a été fondée, en 2007, par quatre entrepreneurs provenant des milieux de la publicité et de la musique ayant plusieurs années d’expériences au sein de grands groupes leaders dans leur secteur. MyMajorCompany (Musique) regroupe des artistes « non-signés » et offre au public une occasion de devenir leur producteur en misant sur leur artistes favoris.

Le modèle économique est simple : accorder une place beaucoup plus importante à la rémunération des artistes. Pour être produit, la mise totale doit atteindre 100 000€. Il offre aux artistes une rémunération de 20% sur le revenu des ventes physiques et numériques.

Une évolution vers le monde littéraire : MyMajorCompany Books

Le système est identique : attirer les créateurs mais cette fois-ci des auteurs… Et inviter les internautes à mettre la main à la poche pour aider les écrivains (édition, promotion,etc.) et espérer des ventes importantes pour un retour sur investissement.

La plateforme compte déjà plus de 78 000 internautes-éditeurs grâce à l’intégration des internautes-producteurs de MMC. La mise minimale est de 10 €. A partir de 20.000€ réunis, l’auteur plébiscité signe un contrat d’édition avec XO, obtient un tirage de son œuvre à 10 000 exemplaires ainsi que la commercialisation du livre. Ensuite, tous les « co-éditeurs » se partagent 25 % des revenus nets générés par la vente du livre en librairie, et 5 % sur les cessions de droits (éditions poche, traductions, adaptations cinématographiques…).

Une manne pour MMC et XO

Pour MyMajorCompany et XO, les avantages sont énormes. En effet, les risques financiers sont quasi inexistants dans le lancement d’un nouvel auteur : la promotion du livre est quasi assurée par l’écrivain et par tous ses investisseurs. Et on peut, à coup sûr, parier que le livre sera bien accueilli.

Et les auteurs dans tout ça ?

Côté auteurs, la plateforme en dénombre plusieurs dizaines, mais quatre d’entre eux ont été sélectionnés par MMC Books. La première, nommée Elena Klein, a déjà obtenu une mise de 13 650€ avec sa comédie romantique : « Cendrillon à Hollywood ».

Concernant leur rémunération, elle ne dépendra que des ventes effectuées et ils toucheront un pourcentage de 10% du prix HT.

Selon la FAQ du site MyMajorCompany Books :

« Les 20.000 € sont intégralement consacrés aux frais d’édition de l’ouvrage (lecture, corrections, mise en forme, conception graphique de la couverture), aux coûts de fabrication proprement dits de l’ouvrage dont le tirage sera au minimum de 10.000 exemplaires (achat du papier, impression, reliure, conditionnement et transport vers le distributeur) et à l’ensemble des coûts engagés pour la préparation de la sortie de l’ouvrage (notamment actions de lancement auprès de la presse). »

Ceci étant, l’auteur, qui réussira à réunir les 20.000 euros signera de fait un contrat qui donne à XO le contrôle de son oeuvre, et l’empêchera de la faire connaître, par exemple, sous licence libre.

L’édition 2.0 est bel et bien en marche !

Liens utiles : MyMajor Company Books