La promotion 2013 du Master IEC débarque à Londres

"Londres : Picadilly circus"

« Londres : Picadilly circus »

Chaque promotion du Master IEC clôture ses 2 années d’études par un voyage organisé par les étudiants. En avril les IECiens s’en vont à Londres, un bon moyen pour les étudiants de découvrir le fonctionnement et les problématiques relatives aux domaines de la communication et de l’édition à l’international.

En 2010 c’est en Pologne que les étudiants se sont rendus, à la découverte des villes de Varsovie et Cracovie. En 2011 la capitale catalane accueillait le Master IEC qui s’immergeait dans l’énergique Barcelone, alors que la promotion 2012 découvrait la Roumanie. La promotion 2013 sera quant à elle Londonienne ! A moins de 2 mois du départ des IECiens dans la cosmopolite Londres, il était grand temps de délivrer quelques informations au sujet de ce fameux voyage à la programmation ambitieuse. C’est donc au départ de la Gare du Nord, le mardi 16 avril, que les 33 étudiants entameront leur périple de 4 jours… so British !

3 bonnes raisons de dormir en prison

C’est après un peu plus de 2h de voyage que la promotion foulera le sol anglais. Après ce périple, la première escale se fera à l’auberge de jeunesse Clink 78, comprenez là « prison » mais il n’en est rien… ou presque. Située dans le célèbre et mythique « West End », un quartier très touristique, c’est entre ses murs que nous serons écroués durant 3 nuits. Cette prison dorée, en plus de garantir de douces nuits de sommeil est un véritable morceau d’histoire. Ancien palais de justice de plus de 200 ans, c’est dans ce havre de paix, offrant un savant mélange entre architecture victorienne, design moderne et audacieux, que nous aurons le plaisir de séjourner. Et puisque nous ne faisons pas les choses à moitié, Clink 78 a été élue par le TNT Magazine, meilleur hôtel de Londres, en recevant le TNT Golden Backpack Award 2012,  rien que ça ! Sachez que le TNT magazine ne traite bien-sûr pas de notre fameuse Télévision Numérique Terrestre mais est un magazine gratuit publié au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande, prodiguant conseils et recommandations sur la vie Londonienne. Une mine de renseignements pour connaître les « Things to do » à Londres et une rubrique « Expat Life » qui facilite la vie à ceux qui posent leurs valises à Londres.

Quant aux addictes des nouvelles technologies de l’Information et de la Communication que les IECiens sont assurément,  une salle Internet avec ordinateurs et wifi haut débit est à disposition. Un bon plan pour tous ceux qui souhaitent rester connectés !

Programmation ambitieuse pour promotion prometteuse

Jour 1 : Pas de temps à perdre, direction Earls Court pour la célèbre London Book Fair. Une des plus grandes foires du livre qui accueille chaque année des professionnels venus du monde entier : éditeurs, agents littéraires, libraires… En plus de flâner parmi les quelques 1500 exposants, conférences, séminaires, entretiens, ateliers et démonstrations seront l’occasion d’approfondir notre connaissance du monde de l’édition et les problématiques qui lui sont propres.

Jour 2 : Après une journée livresque, nous nous rendrons dès le mercredi matin au London College of Communication, une école proposant diverses filières spécialisées dans :

  •  le graphisme ;
  • la publicité ;
  • la photographie ;
  • le cinéma ;
  • le journalisme ;
  • et l’édition.

A cette occasion, une journée « networking » attend les IECiens qui rencontreront les étudiants du MA Publishing (pour les petits curieux, nos futurs camarades anglais sont en photo sur leur site Internet et y présente leur cursus et quelques unes de leurs créations). Cette rencontre s’articulera en 3 temps : tout d’abord nous visiterons l’école, déjeunerons ensuite avec les étudiants et l’équipe enseignante, puis, c’est après avoir fait connaissance que nous entrerons dans le vif du sujet en présentant nos intérêts respectifs pour le monde de l’édition et de la communication mais aussi nos diverses expériences acquises lors de stages ou apprentissages. Une excellente occasion pour se créer un réseau entre futurs collègues et tisser des relations durables avec le master IEC, qui serviront, pourquoi pas, aux prochaines promotions.

Jour 3 : Dès le jeudi matin nous pousserons les portes de la charmante librairie Daunt Books. Située sur Marylebone High Street, ce petit bijou de style Edwardien, et d’une beauté rare, dispose deux 2 étages sur lesquels se mêlent guides de voyage et ouvrages historiques. Le rez-de-chaussée propose quant à lui des polars, ouvrages de science-fiction et de poésie, biographies et bien d’autres. Pour connaitre son histoire, de sa création à aujourd’hui, Libération nous propose un petit retour en arrière dans un article qui lui est spécialement consacré. Pour ceux qui souhaitent dès à présent errer dans ses vastes rayons, en route pour une visite virtuelle !
Quant à l’après-midi, puisque nous sommes également soucieux de découvrir le patrimoine de la capitale britannique, sera consacré à une visite culturelle dont nous gardons encore savamment le secret…car, oui, un peu de surprise est toujours de mise !

Après toutes ces émotions, la dernière soirée de cette belle aventure sera « so chic ! ». C’est vêtus de nos plus beaux apparats, nœuds papillons et robes de soirée à l’appui, que nous partagerons un dîner qui ravira à coup sûr les papilles de chacun et fera briller les yeux de plus d’un. Une soirée sous le signe de la découverte, l’émerveillement et la camaraderie, qui devrait rester dans les mémoires de la promotion 2013 du Master IEC.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>