Google veut passer au delà des barrières linguistiques

Après la traduction en ligne, le géant Web lance une nouvelle application-la traduction instantanée pour des Smartphones. Selon The Times On Line, Google est en train de travailler sur un prototype permettant à deux personnes, qui ne parlent pas la même langue, de communiquer par téléphone.

Le principe est simple : le téléphone traduit directement d’une langue à une autre et restitue le message traduit à l’interlocuteur à l’autre bout du fil. La société américaine propose déjà les traductions en ligne de texte-a-texte et voix-a-texte. Parmi les langues dites « de base » comme l’anglais, le français, l’allemand ou l’espagnol, on peut traduire dans des langues comme le galicien, l’islandais, le persan ou le swahili. En tout, Google propose environ cinquante langues. Le Directeur des services de traduction chez Google, Franz Och est très confiant en son invention. Il pense pouvoir la lancer d’ici quelques années.

Pour l’instant, il est difficile de juger cette nouveauté technologique, personne ne la connait. Pourtant, il y a déjà des interrogations soulevées par des spécialistes de la linguistique. Chaque langue a son propre accent, chaque personne parle avec un ton différent. Est-ce qu’il est possible de créer un logiciel qui en prenne compte ? Toute personne ayant fait des traductions d’une langue à une autre sait que l’on traduit le fond et non la forme. La traduction fidèle est impossible, ce qui est possible c’est la compréhension du code. Et l’implicite ? Est-ce qu’un logiciel serait capable de décoder toutes les spécificités des langues ? Voilà le défi pour Google.