Je veux Metz ! Pas vous ?

Affiche bébé en pleurs Il voulait s'installer à Metz A la fin de l’année 2010, Metz Métropole Développement a lancé une campagne de marketing territorial intitulée “Je veux Metz !” Fondée sur l’humour, cette opération est une première dans le paysage de la communication des collectivités.

Ce bébé en pleurs est l’un des personnages de la campagne marketing de l’agence de développement économique au service de Metz métropole et de la ville de Metz, mise en place du 20 octobre au 31 décembre 2010. Metz Métropole Développement a travaillé avec l’agence Souple pour la réalisation de cette campagne. Le budget : 800K €, dont 80 % assuré par l’État, dans le cadre du Contrat de Redynamisation des Sites de Défense, en compensation du départ d’un corps d’armée (6 000 emplois).

Le but de cette campagne est de montrer que Metz Métropole est un territoire attractif, avec un tissu économique dynamique et moderne. Les cibles ? Les cadres, entrepreneurs et familles. L’agglomération est confrontée à une baisse démographique et une perte d’emploi salariés, et souffre aussi d’un déficit d’image important. La Lorraine et la ville de Metz ne sont a priori pas des territoires qui font rêver… L’arrivée en 2007 du TGV, puis en 2010 du Centre Pompidou-Metz a attiré de nombreux visiteurs, mais pas encore des entreprises.

Les visuels de “Je veux Metz !” mettent en scène trois cas : un bébé, une jeune cadre et un chef d’entreprise. Tous semblent  regretter de ne pas vivre ou travailler à Metz. Sur chacun des visuels, l’adresse www.jeveuxmetz.com est très visible, et pour cause : c’est la seule mention du nom de la campagne, et on trouve en ligne des explications sur les visuels, mais aussi un spot publicitaire (diffusé à la TV), accompagné de teasers et d’un making-off.


Je veux Metz (version longue)
envoyé par MMD.

“Je veux Metz !” est une campagne de marketing territorial au ton décalé, car elle joue avec l’image du territoire. Qui voudrait habiter ou travailler à Metz ? Qui aurait pu penser qu’un bébé pleure car ses parents n’ont pas décidé de vivre à Metz ? Metz serait donc si formidable ? Le marketing territorial se développe, mais les collectivités délivrent surtout des messages traditionnels concernant le dynamisme ou la qualité de vie de leur territoire.
“Je veux Metz !“ a cependant quelques défauts. L’agence Souple a délégué la production du spot TV à l’agence Elegangz, ce qui a engendré une différence de style entre les deux supports. Par ailleurs, le synopsis du spot – un jeune cadre qui arrive dans une entreprise ringarde et qui s’enfuit car il préfèrerait Metz – rappelle la scène finale du film L’Auberge espagnole…

En savoir plus :
La communauté d’agglomération : www.metzmetropole.fr
L’agence de développement économique : www.metzmetropoledeveloppement.fr
A propos du Contrat de Redynamisation des Sites de Défense : www.restructurations.defense.gouv.fr