L’épopée du Nail Art : une histoire ongulaire

Connu depuis longtemps, le nail art a petit à petit fait son entrée en France. Boudé il y a encore quelque années, il est aujourd’hui très prisé et de plus en plus de femmes s’y adonnent. Nous avons interrogé Camille, Stéphanie, Nathalie, Orane, Emma et Bé, de Grandes mains de la toile, afin de comprendre ce succès.

 

Ancienne rongeuse d’ongles, Orane nous confie qu’« il [lui] fallait une solution pour arrêter. [Elle a] donc commencé à mettre du vernis, à flâner sur internet et c’est de cette manière qu’ [elle a] découvert le nail art ». D’autres comme Emma, ont eu une attirance dès leur plus jeune âge « J’ai été attirée vers le maquillage assez tôt mais je me souviens que j’aimais le vernis bien avant ça ! J’avais le droit de me peinturlurer les ongles quand il n’y avait pas école, je devais avoir 7 ou 8 ans » nous raconte-t-elle.

Des passionnées devenues des blogueuses

Les six blogueuses à qui nous avons demandé de répondre à nos questions, sont toutes devenus des noms connus sur la blogosphère, véritable lieu d’échange et de découverte pour toutes les amatrices de cet art. Au départ, elles ont juste ouvert leur blog pour partager avec les autres comme l’explique Camille : « Je ne connaissais pas l’impact des blogs sur les gens, j’étais à mille lieues d’imaginer ce microcosme. Moi j’ai ouvert mon blog pour partager ma passion avec des gens animés par la même chose que moi, et puis pour faire ce qui me plait, surtout. » Assez rapidement, les visites et les commentaires se sont enchaînés sur leurs sites et aujourd’hui encore, elles sont impressionnées de leur succès.  » Je ne m’attendait pas à ce que mes manucures plaisent autant et je m’en étonne encore à chaque fois », nous raconte Nathalie.

Une formation est-elle nécessaire ?

Aujourd’hui reconnues sur la blogosphère, elles sont pourtant de simples passionnées. « Je n’ai jamais eu de formation, ni professionnelle, ni informelle de quelqu’un de plus « avancée » que moi […] nous explique Stéphanie. Je pense que lorsqu’on est passionnée, on déplace des montagnes pour arriver à ce que l’on veut! ».

Les formations sont pourtant de plus en plus nombreuses. Cependant, comme nous l’explique Camille « la formation, malgré elle, impose ses codes, ses lois, ses « must be » et ses « must have ». Si on se lance seule, en s’inspirant de ses propres choix et envies, on est beaucoup plus libre. »

Cette passion peut prendre énormément de temps comme nous le confie Nathalie qui passe « jusqu’à 2 ou 3 heures [dessus]. C’est mon occupation de la soirée et je ne vois pas le temps passer. »

Article_2_01

La clé de cet engouement ?

« C’est une autre façon de créer, c’est un temps pour soi et le vernis, c’est devenu LE produit cosmétique qui permet de se faire plaisir pour pas très cher » explique Bé. Emma de son côté trouve que « le nail art se fait se plus en plus portable. Plus besoin d’avoir des ongles de 15 cm pour pouvoir les décorer ! Pas besoin non plus d’aller dans un salon de manucure pour pouvoir se nail-arter [ou] d’avoir un matos de professionnel. » Camille, quant à elle, pense le nail art comme un état d’esprit : « Des petits prix, des combinaisons infinies, pouvant s’adapter à la femme qu’on est le matin quand on se réveille. Un coup excentrique, un coup rêveuse, un coup séductrice et un coup romantique. Un besoin de créer aussi, qui est en chacune de nous et que le nail art rend possible. Un besoin de s’améliorer, de se surpasser, de se surprendre et d’être fière de nous. Et puis ce côté futile et dérisoire totalement assumé aussi, presque revendiqué. La possibilité d’être soi même finalement, en l’affichant discrètement mais fièrement au bout de nos mains ! »

Article_2_02

La blogosphère comme lieu de partage

Sur la blogosphère le phénomène prend de l’ampleur. De plus en plus de blogs dédiés au Nail Art sont ouverts chaque jour. Le site Hellocoton (plateforme de blogs) a même crée un onglet spécial « Nail Art » pour faciliter la recherche aux passionnées. Toutes les bloggeuses interrogées dans cette article cherchent encore à comprendre la réussite de leur blog comme l’explique Nathalie : « Je ne m’attendais pas à ce que mes manucures plaisent autant et je m’en étonne encore à chaque fois. »

Emma, quant à elle, stimule les imaginations avec le NailStorming, un rendez-vous dominical où les participantes rivalisent d’imagination pour composer sur un thème donné. « Ce que je trouvais vraiment génial c’était l’idée de se retrouver toutes autour d’un thème commun et de voir comme les unes et les autres pouvaient partir dans des sens opposés en respectant ce thème. » nous explique-t-elle.

Les retombées de la célébrité

Certaines bloggeuses ont connus un tel succès, qu’elles sont aujourd’hui présentes dans le monde des entreprises du vernis.

Camille et Bé ont toutes deux été les « mamans » de produits pour les ongles. Deux collaborations pour Camille et une pour Bé ont été faites en partenariat avec une marque très prisée Picture Polish. De ces collaborations sont ressorties 3 vernis (Pshiiit, Cosmos et Hope), que les NPA (Nail Polish Addict) veulent à tout prix !

Camille possède aussi sa propre boutique sur la toile. Ouverte il y a maintenant un peu plus d’un an, le nombre de produits grandit de jour en jour. Les jeunes femmes surveillent avec grande attention les arrivages de la boutique, et se précipitent dessus afin d’être les premières à pouvoir tester les nouveautés !

Stéphanie, quant à elle, vient de boucler l’écriture de son livre Nail Art, la création au bout des doigts. Un livre rempli de tutoriel pour faire du Nail Art pas à pas. Un ouvrage qui sera disponible à partir du 20 mai.

L’aventure est donc loin de s’arrêter, et le nail art a de beaux jours devant lui !

 

En savoir plus

Camille est l’auteur du blog Pshiiit. Ancienne étudiante en communication, art et publicité elle a finalement décidé de faire de sa passion un métier en ouvrant sa boutique.

Où la trouver? http://pshiiit.com/

Stéphanie est l’auteur du blog De Tout et de Rien. Jeune parisienne de 26 ans, elle est tombée dans le nail art depuis 2 ans et nous raconte ses expériences verniesques sur son blog.

Où la trouver? http://detoutetderiensurtoutdetout.blogspot.fr

Emma est l’auteur du blog Mademoiselle Emma. Habitante de la Belgique, elle est l’organisatrice du rendez-vous dominical des Npa sur le net (le Nailstorming).

Où la trouver? http://mademoiselle-emma.blogspot.fr/

Bé est l’auteur du blog Vernis en Folie. Maman trentenaire, elle partage ses expériences à travers son blog.

Où la trouver? http://vernisenfolie.com/

Orane est l’auteur du blog Maoya. Jeune demoiselle de 23 ans, elle est actuellement étudiante en droit. Ce qui ne l’empêche pas de consacrer un peu de temps à sa passion pour les vernis.

Où la trouver? http://maoya.fr/

Nathalie est l’auteur de La Paillette Frondeuse. Elle a décidé d’ouvrir son blog pour partager son hobby.

Où la trouver? http://lapaillettefrondeuse.blogspot.fr