Vendredi ou l’âme d’une librairie « différente »

Non ce n’est pas le personnage du fabuleux roman de Michel Tournier (Vendredi ou les limbes du Pacifique), ni l’une de ces « librairies conventionnelles » que l’on croise au détour d’une rue, sans effort. Vendredi incarne le type même de la librairie originale, anti-conformiste, soucieuse de proposer autre chose à ses lecteurs et de mettre sur la « table des nouveautés » des ouvrages qui ne courent pas les rues, à découvrir ou à relire !

Ne vous êtes-vous jamais fait la réflexion en rentrant dans une librairie traditionnelle que ce sont toujours les mêmes livres qui vous sont ostensiblement présentés, qu’ils soient étiquetés par on ne sait quel prix littéraire, qu’ils relatent les mémoires de telle personnalité politique, ou qu’ils déclinent les effets nauséeux d’une crise enracinée : tous ont toujours une place de choix ! Mais où sont les livres que l’on ne voit jamais ? Se frayer un chemin n’est pas évident, surtout pour les petits et moyens éditeurs, qui restent un peu sur le bord de la route embouteillée.

C’est sûrement un paradoxe que de faire la promotion de cette librairie qui a bien d’autres convictions que les médias et les nouvelles technologies (elle n’est pas informatisée !), mais elle appelle à être connue ! Derrière la personnalité notoire de cette boutique se trouvent deux libraires qui, depuis une trentaine d’années, résistent à la disparition des petites librairies indépendantes ! Franchir le seuil de Vendredi, c’est retrouver toutes sortes de livres oubliés ou noyés, récents ou plus anciens, d’éditeurs inconnus ou de maisons prestigieuses, d’auteurs perdus ou encore de ce monde…

Promis, ce vendredi on y retourne ?

Librairie Vendredi – 67 rue des Martyrs – 75009 Paris