La dystopie, le nouveau souffle de la jeunesse littéraire

Après le long règne des sorciers, vampires et autres loups-garous, le temps est aujourd’hui à la dystopie. Genre littéraire à la mode, la fiction dystopienne met en scène un univers totalitaire et déshumanisé où les relations sont dominées par les nouvelles technologies. Vision dantesque qui passionne pourtant des millions de lecteurs. Retour sur ce succès fulgurant !

Il y a quelques années déjà, Harry Potter faisait son entrée dans la littérature de jeunesse et la transformait à jamais.  Baguettes, sorts et magie accompagnaient alors les nuits des lecteurs, ces derniers n’hésitant pas à sortir de leurs lits à minuit pour faire la queue devant une librairie. Quelque temps plus tard le jeune sorcier laisse les feux des projecteurs aux vampires, le thème diffère mais la recette est la même. Triomphe garantit !

Aujourd’hui, même si les vampires et les sorciers enthousiasment toujours les lecteurs Young Adult, un autre thème fascine. Il s’agit de la dystopie qui s’oppose par définition à l’utopie. Apparu au 19e siècle, ce genre est connu du grand public grâce à des romans comme Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (1932), 1984 de George Orwell (1948) ou encore Farenheit 451 de Ray Bradbury (1953), désormais classiques de la Science-fiction. Ces livres à succès sont donc les précurseurs de la dystopie et c’est aujourd’hui au tour de la littérature de jeunesse d’exploiter le filon.

Contre-utopie et dictatures au programme

La dystopie, également appelée  la contre-utopie, est un récit de fiction peignant une société imaginaire, souvent effrayante où les craintes les plus terribles seraient appliquées : domination de l’hyper-technologie et de la science, division de la société en castes, totalitarisme, guerres, catastrophes naturelles ou encore jeux morbides. En somme, une société organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. La dystopie s’oppose donc à l’utopie dans le sens où au lieu de présenter un monde parfait, elle propose un des pires qui puissent être envisagé.

Hunger Games, fer de lance

Aujourd’hui ce genre littéraire semble avoir conquis une part importante du marché éditorial destiné aux adolescents et aux jeunes adultes. En effet, il est désormais le thème chronique de la littérature appelée « cross-age » ou encore « youg adult ». Et le déclencheur du phénomène n’est autre que le best-seller et blockbuster Hunger Games de Suzanne Collins, publié chez Pocket Jeunesse. Véritable « page-turner » (le fait de ne pas pouvoir s’arrêter de tourner les pages), le roman a mis sous le feu des projecteurs le thème de la dystopie. Depuis, la littérature pour jeunes adultes a vu son offre s’élargir et ses romans toujours plus nombreux accéder aux podiums des meilleures ventes. Une brise des plus rafraîchissantes pour une littérature en quête de légitimité !

Enfin, le succès de la dystopie s’explique par le fait qu’elle anticipe les éventuelles dérives de la société et ses terribles conséquences, comme le souligne Natacha Derevitski directrice éditoriale chez Pocket Jeunesse : « Désormais tout se transforme, rien n’est stable, tout change en fonction de ce qu’on vit, la dystopie s’explique par la crise, les menaces…  et les auteurs s’imprègnent de ce qu’ils vivent. L’idée de menace est entrée dans l’inconscient collectif, et les adolescents comme les jeunes adultes y sont perméables. »

 

Si vous êtes passés à côté du phénomène « dystopie » voici votre séance de rattrapage !

Hunger Games de Suzanne Collins

Tout le monde vous parle d’Hunger Games, vous n’avez ni lu les livres ni vu les films et vous en avez marre dêtre toujours à l’ouest. Pas de panique ! Voici un petit récapitulatif de l’histoire en attendant de vous mettre à jour ! 

hunger-games_suzanne-collins

Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer aux Jeux de la Faim : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l’épreuve assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, ils doivent en plus remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé…

–> Pocket Jeunesse, les tomes 2 et 3 sont également disponibles.

Delirium de Lauren Oliver

Vous détestez faire comme tout le monde, le thème de la dystopie vous intéresse mais vous ne souhaitez pas lire le best-seller Hunger Games, Delirium est pour vous !

delirium

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes et de risquer sa vie…

–> Black Moon (Hachette), le tome 2 Pandemonium est disponible et le tome 3 Requium sortira mi-mars 2013.

 

Ugglies de Scott Westerfeld

Publié bien avant Hunger Games, la saga Uglies reprend des couleurs en surfant sur la vague dystopienne. Vous ne supportez plus les codes de beauté imposés par notre société, lisez donc Uglies !

uglies

Bienvenue à New Pretty Town. Ici règnent les Pretties, des êtres parfaits. À eux les fêtes, l’oisiveté, l’insouciance. Unique obligation pour accéder à ce paradis : avoir 16 ans. À cet âge, chaque Ugly passe sous le scalpel de chirurgiens plastiques. De l’autre côté du fleuve, à Uglyville, c’est le rêve absolu. À trois mois de son opération, Tally bout d’impatience. Cependant certains Uglies restent dubitatifs, sous prétexte d’évincer toute discrimination, c’est la liberté que les autorités étouffent bel et bien. Écartelée entre son désir de plaire et ses sympathies pour la rébellion balbutiante, Tally va devoir choisir…

–> Pocket Jeunesse, retrouvez en librairie les tomes suivants Pretties, Specials et Extras.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>