Kabriya, d’Ottawa à Cergy

Kabriya, d’Ottawa à Cergy

… la route passe par Londres. Kabriya Coghlan a passé un semestre en M2 IEC, dans le cadre de l’échange Erasmus avec London College of Communication. Elle revient ici sur les principales choses qui l’ont surprise à l’Université de Cergy-Pontoise. Quand j’ai déménagé à Paris pour mon semestre d’échange à l’Université de Cergy-Pontoise, au sein du Master d’ingénierie éditoriale et communication, je ne savais pas à quoi m’attendre. C’était mon deuxième déménagement pour les études cette année, après Londres (Université des Arts). Je suis canadienne ; j’ai donc étudié le français à l’école primaire et secondaire au Canada. J’ai vécu à Ottawa, notre capitale, qui est bilingue.  Ici, le livre a un prix unique J’avais toujours rêvé de pouvoir pratiquer le français, et cette échange universitaire m’a offert cette belle opportunité, en même temps que de belles perspectives de carrière dans l’édition, en particulier dans une contexte international – c’est ce que je souhaite faire plus tard.  Ce semestre, j’ai donc fait une stage avec un “scout” basé aux États-Unis. J’ai rédigé des évaluations au sujet de livres dont on envisageait les ventes des droits étrangers. J’ai appris les différences entre les marchés internationaux du livre, comme la France, le Royaume-Uni et le Canada. J’ai ainsi découvert l’existence du prix unique du livre en France,  pour la protection de la filière et pour développer le goût de la lecture.  Du media training aux projets tutorés J’ai aussi aimé les cours en classe. J’ai eu la chance de participer à un cours de média training. Ce qui supposait de parler à la radio et face à la camera ! Ces exercices m’ont aidée à communiquer à différentes audiences tout...
Pourquoi choisir un master en édition et communication ? Voici 5 bonnes raisons d’intégrer le Master Ingénierie Editoriale et Communication de l’UCP

Pourquoi choisir un master en édition et communication ? Voici 5 bonnes raisons d’intégrer le Master Ingénierie Editoriale et Communication de l’UCP

La richesse du Master IEC réside dans l’alliance de deux disciplines : l’édition et la communication. En effet, un bon communicant édite des supports visuels, des brochures, journaux tout comme l’éditeur se doit de communiquer aux distributeurs, aux partenaires et journalistes pour promouvoir son activité. Découvrez pourquoi l’apprentissage simultané de l’édition et de la communication sera un vrai plus pour votre carrière.

Master Édition : Pourquoi le Master Ingénierie Éditoriale et Communication répond à toutes vos attentes !

Master Édition : Pourquoi le Master Ingénierie Éditoriale et Communication répond à toutes vos attentes !

          Qu’elles soient en province ou dans la région parisienne, nombreuses sont les universités à proposer un Master Édition. Il faut cependant savoir clairement quelles sont vos attentes et vos préférences : le numérique, la jeunesse, la commercialisation ? Découvrez dès maintenant le deuxième article de la série « Pourquoi choisir le Master Ingénierie Éditoriale et Communication ? » (2/3)               En matière de Master Édition, il est parfois difficile de s’y retrouver et de faire le bon choix. Il est alors primordial de choisir une formation complète alliant connaissances théoriques et expérience professionnelle. Ce double bagage sera un atout de taille pour votre  insertion sur le marché du travail. Retrouvez les 5 raisons pour lesquelles le Master IEC est le Master Édition qu’il vous faut :           1) Le rythme des cours Trois jours en entreprise, et deux jours à l’université. C’est l’une des originalités du Master IEC qui mise sur l’enseignement et la mise en pratique directe des connaissances, afin d’offrir un environnement opérationnel aux enseignements dispensés, par le biais de l’apprentissage et des stages. Misez sur un Master Édition axé sur l’insertion professionnelle !           2) Un balayage complet des connaissances attendues dans le monde de l’édition « Structure et enjeux de l’édition », « correction typographique », « Critères de choix éditoriaux », etc. sont des cours indispensables dans un Master Édition, ils forgent les compétences pratiques pour vous préparer au mieux à votre futur métier. Mais le Master IEC dispense aussi des cours théoriques pour en apprendre plus sur l’histoire de l’édition et cet univers qui sera bientôt le vôtre !        ...
Réussir son évènement presse en quelques étapes !

Réussir son évènement presse en quelques étapes !

Certains d’entre vous se destinent peut-être à un poste au sein d’un service de communication ou presse dans une maison d’édition. L’évènementiel étant un aspect non négligeable pour ce service, vous aurez sans doute la redoutable chance de participer à l’élaboration d’un projet voire même d’en créer un. Pas de panique, voici quelques règles à suivre ! Le plus répandu pour une maison d’édition est la réalisation d’un évènement concernant la mise en avant d’une collection ou la sortie d’un livre que vous souhaitez transformer en best-seller. Construire votre projet : Tout d’abord vous devez pour organiser un évènement définir la date à laquelle ce dernier aura lieu. Ce choix n’a rien de futile, de nombreux évènements liés au monde de l’édition se déroulent dans l’année, il faut s’assurer qu’aucun ne puisse « contrer » l’organisation de votre soirée (rentrée littéraire, salons, soirées importantes, remises de prix…), les journalistes et autres personnalités que vous souhaitez inviter pourraient décliner votre invitation au profit d’un évènement plus « classique ». Le jour n’est pas à négliger non plus, il n’y a certes pas de jour parfait, mais le lundi et le vendredi sont deux jours à éviter, le lundi doit vous permettre de faire des dernières relances et le vendredi avant le week-end est à proscrire. Le lieu ! Le choix est primordial dans la réussite – ou non – de votre soirée. Il doit convenir au thème de l’évènement, correspondre au nombre d’invités, être accessible au plus grand nombre c’est-à-dire à Paris la plupart du temps et avoir ce petit plus qui enchantera vos invités. Une fois la date et le lieu défini, reste à établir...